Communiquer sur les réseaux sociaux quand on est auteur 1/2

Ça y est, vous êtes lancés dans la grande aventure qu’est l’autoédition ! Aujourd’hui, nous allons parler de l’importance de communiquer sur les les réseaux sociaux quand on est auteur autoédité.

Bienvenue dans notre communauté d’auteurs autoédités et indépendants !

Vous voilà ici pour trouver des réponses à vos doutes et à vos questions. Dans cette série d’articles je vous éclaire et vous encourage à poursuivre sur cette voie.

 

Ce ne sera pas toujours facile mais vous verrez que vous n’êtes pas seul et que vous êtes entouré en cas de besoin.

Plus l'homme est placé haut sur l'échelle sociale, plus le réseau de ses relations avec les autres hommes est étendu, plus il possède d'autorité sur les autres et plus il apparaît que chacun de ses actes est prédéterminé et inévitable.

Lev Nikolaïevitch Tolstoï

La guerre et la paix ; 1828-1910

En quoi les réseaux sociaux sont-ils importants pour un auteur autoédité ?

Vous le savez certainement déjà, les réseaux sociaux sont incontournables dans votre activité d’auteur autoédité, que ce soit pour vous faire connaître ou pour vous guider dans les méandres de cette aventure incroyable !

L'instant définition

Qu’est-ce qu’un réseau social ?

Site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d’échanger des informations, des photos ou des vidéos avec leur communauté d’amis et leur réseau de connaissances. 

Que pouvez-vous faire avec ces fameux réseaux ? Comment pouvez-vous les tourner à votre avantage ? Je vous donne des pistes simples afin de vous lancer ou d’améliorer votre utilisation de ces outils.

Créer sa communauté sur Internet quand on est auteur

Nous sommes tous d’accord pour affirmer que les réseaux sociaux permettent de partager du contenu. C’est ce que l’on appelle la Révolution marketing 2.0 ! Et cela touche les entreprises tout comme les auteurs autoédités qui doivent gérer eux-mêmes la promotion de leurs ouvrages.

L’objectif est de faire venir le lecteur à soi plutôt que d’aller le démarcher. Plutôt sympas non ? Et plus encore, vous devez fidéliser vos lecteurs pour en faire des ambassadeurs. Ainsi, ce sont eux qui vous amèneront d’autres lecteurs !

C’est donc un merveilleux moyen de se faire connaître en tant qu’auteur, et de proposer ses livres à la vente, notamment en partageant des informations sur son livre, ses écrits, son univers… Mais le plus important c’est de construire votre présence sur les réseaux ! Et pour cela, il vous faut créer votre communauté.

Toutes les étapes de l'autoédition

Découvre mes conseils et mes astuces dans les autres articles dédiés à l'autoédition !
demande-ISBN-pour-un-livre-en-autoedition-3
Demande d’ISBN pour un livre en autoédition. Est-ce obligatoire ?
communiquer-sur-les-reseaux-sociaux-auteur
Communiquer sur les réseaux sociaux 2_2
Communiquer sur les réseaux sociaux 1_2
les-bonnes-questions-de-l’auteur-autoedite

Alors comment s’y prendre ? Comment attitrer les lecteurs ? Il vous suffit de suivre quelques bases.

Optimiser votre profil sur les réseaux sociaux

Votre profil c’est votre carte de visite, c’est la première impression que vous donnez. Et c’est pour cette raison qu’il est essentiel de rendre votre profil attractif, de soigner votre biographie et votre présentation, de veiller à afficher une photo de profil qui vous met en valeur.

Partager du contenu pertinent

Pour attirer les lecteurs à vous et les inciter à vous suivre, il vous faut du contenu de qualité : articles, posts et visuels. Tout ce que vous afficherez devra être en lien avec votre univers, vos livres, votre style et votre personnalité (d’auteur). Lorsque vous partagez des contenus sur les réseaux sociaux, veillez à ce qu’ils soient valorisants pour vous et intéressants pour votre lecteur. Autant dire que vous devriez dès maintenant penser à QUI est VOTRE lecteur idéal et qu’est-ce qui l’intéresse !

Votre lecteur idéal

Prenez une feuille de papier, ou un nouveau document texte, et notez ce qui caractérise votre lecteur type. Vous pouvez vous baser sur certains de vos lecteurs actuels, ceux avec qui vous entretenez déjà de bonnes relations. Notez ce qui les définie dans la majorité des cas :

communiquer sur les reseaux sociaux (2)
  • tranche d’âge
  • sexe
  • passions / activités / loisirs
  • valeurs
  • goûts en lecture
  • type de format de livre
  • posts et contenus aimés / likés / suivis
  • et toute autre caractéristique pertinente

La méthode de Julie Huleux

Julie Huleux est une romancière à succès qui propose des Master classe pour auteur. Elle propose une métrologie appelée le VRIN :

  • V – Valeur
  • R – Rare
  • I – Inimitable
  • N – Non remplaçable

Pour en savoir plus, je vous invite à visiter son site internet et regarder de plus près ses Master classe. 😉 

Entre dans le programme de soutien
des auteurs autoédités

Co-autoéditons tes livres

Échangez avec vos lecteurs

Pour ma part, j’imagine une conversation avec un ami ou une connaissance, dans un café lors d’une rencontre avec une lectrice ou un potentiel lecteur. Avant toute publication, je me demande : qu’est-ce qui l’intéresserait ? Si la personne en face de moi souhaite m’écouter, c’est qu’elle a un intérêt (elle suit ma page Facebook par exemple). Mais si je lui parle de mes soucis avec un collègue ou de la nouvelle bicyclette que je viens d’acheter, en quoi cela va maintenir son intérêt ? – Sauf si ce sont des thèmes abordés dans vos livres ou votre univers bien sûr ^^ – car le but, c’est qu’elle revienne boire un café avec moi et qu’un jour, elle achète mon livre. 😉

En réfléchissant ainsi, vous trouverez le moyen d’échanger des contenus, des informations et des visuels qui garderont votre public alerte et friand de vos publications. Ne pensez pas à la masse de vos abonnés, mais plutôt à leur envie de vous connaître et d’en savoir plus sur votre monde, votre style, ce qui vous inspire… Livrez-vous pour créer une relation de confiance. Les lecteurs aiment se sentir privilégiés et sentir qu’ils connaissent un peu l’auteur derrière le livre.

Soyez sincère avec vos lecteurs

Pensez à cette personne en face de vous et à ce que vous aimeriez lui dire de vous et de vos livres. Je ne vous imagine pas leur parler du nombre de ventes sur Amazon, ou lui présenter un livre corné et abîmé pour lui donner envie de vous lire. Car le lecteur n’a pas d’intérêt à savoir que vous avez monté de deux places dans votre catégorie favorite sur Amazon.

Si je vous donne ces exemples, c’est parce que nombre d’auteurs placardent sur leur page Facebook l’imprime-écran d’Amazon et leur position dans une catégorie. Ne vaut-il pas mieux indiquer (subtilement) que votre livre est apprécié des lecteurs de polars ?

De même, les images floues ou de mauvaise qualité de votre livre sont à proscrire. Ce n’est pas engageant et les visiteurs passent sans prêter attention car ils n’ont pas envie de faire l’effort de deviner ce que représente votre couverture.

Besoin d'aide ? Échangeons  sur ton aventure dans l'autoédition !

L’importance des visuels sur vos posts

Les visuels sont très importants car c’est ce qui attire l’œil. C’est votre phrase d’accroche, ce qui va attirer l’attention de votre éditeur lors d’une conversation et de votre potentiel lecteur sur votre page ou lorsqu’il voit votre publication sur un groupe. Ainsi, lorsque vous ne faites pas l’effort de personnaliser l’image mis en avant, que votre visuel ne vous représente pas ou qu’il vous dessert (fautes d’orthographe, couleurs criardes, images qui ne parlent pas de votre univers, photos floues ou mal cadrées, manque d’harmonisation dans vos visuels…), vous risquez de faire fuir votre lecteur ! Et donc la personne en face de vous qui, subitement, vous annonce qu’elle a un rendez-vous et quitte la table en vous laissant en plan ! 😉

Bref, soignez votre image à travers de belles publications, en harmonie avec votre style et votre univers, qui vous met en avant et qui plaît à votre lectorat !

Que cela devienne une habitude

Construire votre communauté sur les réseaux sociaux est un travail de longue haleine. Il vous faut commencer en amont de la sortie de votre livre, afin que les lecteurs de votre genre vous croisent sur les réseaux, apprennent à vous connaître et attendent votre livre avec impatience !

Mais aussi durant le lancement et juste après la sortie de votre et vos livres. Et bien sûr, après, dans les mois qui suivent, vous ne devez pas arrêter de poster, bien que le rythme puisse ralentir.

Bâtir votre communauté sur les réseaux sociaux est un travail sur le long terme. Pour cela, il vous faut vous connecter régulièrement et être présent sur votre page et sur les groupes (commenter, liker, partager).

Vous pouvez faciliter cette tâche en chiffrant vos habitudes : 30 min par jour, 3 posts par semaine, 2 partages par semaine (l’entraide c’est bien aussi !). Et pourquoi ne pas prendre contact avec les lecteurs qui semblent intéressés ?

Maintenant que vous savez comment communiquer sur les réseaux sociaux quand on est auteur, voyons quelles sont les différences entre les réseaux les plus connus.

> Je vous dis ça dans le prochain article ! À très vite !

Emilie

Ma photo de profil Emilie Varrier

Emilie Varrier

Romancière autoéditée, j’ai créé le programme de soutien des auteurs autoédités en 2018 afin d’aider les auteurs à dépasser leurs blocages et à autoéditer sans ce soucier de la partie technique. C’est la Co-autoédition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.