Déléguer vos activités d’auteur

Présentation avec titre et mains qui se serrent pour se soutenir
Envie de souffler et de vous reposer sur une personne de confiance ? Besoin d’aide et de soutien dans vos activités d’autoédition ? Vous avez besoin de déléguer vos activités d'auteur !

Vous êtes ici pour trouver des réponses sur la délégation. Qui peut vous aider dans votre activité ? Comment cette personne peut-elle vous apporter le soutien dont vous avez tant besoin ?

Déléguer, ça fait peur, c’est étrange et ça semble inconfortable. Pourtant, une fois que l’on y goute, on comprend pourquoi autant d’auteur et d’entrepreneur font appel à d’autres professionnels pour les appuyer dans leur travail au quotidien.

groupe de personne travaillant ensemble

Déléguer vos activités d’auteur c’est comme avoir une équipe autour de soi pour avancer sur les projets qui nous tiennent à cœur. Nous pourrions même voir ça comme une maison d’édition sur mesure. 😉 

Auteur, prenez conscience que votre passion est une activité à part entière. Certes, vous savez écrire, mais qu’en est-il du reste ? Peut-être connaissez-vous déjà le fonctionnement de l’autoédition. Ou peut-être s’agit-il d’un univers nouveau pour vous. Dans tous les cas, la suite vous concerne.

Dans cet article, nous allons aborder les points sur lesquels vous pouvez travailler pour enfin obtenir la tranquillité d’esprit et le temps nécessaire à votre passion : l’écriture !

C’est absolument nécessaire pour moi d’avoir des personnes qui peuvent penser pour moi aussi bien qu’exécuter les ordres.

George Washington

Déléguer quand on est auteur, en quoi cela vous aidera ?

Je vous l’assure, lorsque vous confiez les tâches qui vous pèsent à un professionnel, c’est la tranquillité que vous vous offrez.

Avant d’aller plus loin, répondons à cette question :

Déléguer, c’est quoi ?

Déléguer, c’est un mélange d’expérience, de lâcher-prise et de confiance.

Hey hey. Oui. Mais encore ?

Déléguer c’est confier certaines des tâches que vous réalisez d’ores et déjà ou que vous devez gérer, à un professionnel dont la spécialité est justement de prendre en main ces activités !

Mais pourquoi déléguer vos activités d’auteur?

Lorsque la charge de travail augmente, la seule solution pour atteindre ses objectifs est de confier certaines de vos missions à un tiers. Mais c’est à vous de décider ce que vous déléguerez ou non.

Pour pouvoir passer le cap et déléguer vos activité d’auteur, vous devez également accepter la réalité :  vous ne pouvez pas tout gérer tout seul ! Vous avez des priorités, une vie de famille, une activité professionnelle à côté de votre passion pour l’écriture… Vous allez passer d’une aventure individuelle à un travail d’équipe.

5 mains se rejoignant au centre de la table

Que puis-je déléguer ?

Vous êtes romancier.ère, écrivain.e, auteur.e. Vous n’êtes pas formé à l’administratif, à l’autoédition sur les plateformes en ligne, à la communication sur les réseaux sociaux, au graphisme, au design de site web… Et c’est bien normal !

Vous vous débrouillez peut-être dans certaines de ces activités, voire même vous excellez. Cela ne veut pas dire que vous devez obligatoirement vous en occuper vous-même. 😉

Pourquoi pas ? Tout simplement car vous ne pouvez pas tout faire ! Vous avez des priorités à gérer et des manuscrits à écrire. Votre esprit a besoin d’espace pour se concentrer sur la partie artistique et créative de votre activité. Si vous êtes tiraillé entre écrire et passer un appel et gérer la prochaine étape du lancement de votre livre, etc. Vous vous perdez en chemin et risquez de ne pas être entièrement à ce que vous faites. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de vous libérer du poids de certaines tâches encombrantes.

Puis, posez-vous cette question : dois-je nécessairement réaliser cette tâche moi-même ? Vous allez rapidement constater que nombre de vos activités d’auteur, parfois les plus chronophages, ne doivent pas obligatoirement passer par vous et peuvent être délégué à un tiers.

D’accord, mais par où commencer vous voulez déléguer vos activités d’auteur?

La première étape et de lister et étudier tout ce que vous avez à faire. Que ce soient vos missions quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, qu’elles soient exceptionnelles ou habituelles.

Ensuite, vérifiez le temps que vous dédiez ou prévoyez à l’exécution de chacune d’elle. Soyez approximatif, c’est juste pour vous donner une idée.

Carnet où est inscrit : Today et numéro de choses à faire

Puis, posez-vous cette question : dois-je nécessairement réaliser cette tâche moi-même ? Vous allez rapidement constater que nombre de vos activités, parfois les plus chronophages, ne doivent pas obligatoirement passer par vous.

Vous n’êtes pas inspiré ? Trouver les tâches que vous pourriez déléguer en remplissant le formulaire que j’ai concocté tout spécialement pour vous. Avant tout entretien téléphonique, je demande aux auteurs de répondre à quelques questions. Ça vous aidera pour cette étape. 🙂

Ça y est ? Vous prenez conscience du poids de toutes ces tâches dont vous pourriez vous « débarrasser » ? Ou du moins, confier à quelqu’un d’autre ?

Déléguer, oui… mais à qui ?

Ce qui compte lors de votre choix, ce sont les compétences, mais aussi la confiance que vous inspire le professionnel, ainsi que le « feeling » avec cette personne. C’est un travail d’équipe et vous devez être sur la même longueur d’onde.

Pour cela, cherchez tout simplement sur le net les tâches que vous souhaitez déléguer, réfléchissez quel type de professionnel peut être amené à traiter votre demande.

D’ailleurs, pour vous aider, voici une liste non exhaustive des métiers dont vous pourriez avoir besoin dans votre activité d’auteur indépendant / autoédité.

Il y a ceux que vous connaissez certainement déjà

  • Bêtas-lecteurs
  • Correcteurs
  • Chroniqueurs
  • Blogueurs

Mais aussi les spécialistes dans leur domaine

  • Coach
  • Chargé de communication
  • Graphiste (couverture, visuels)
  • Graphisme web
  • Auteur expérimenté (pour des conseils d’écriture)
  • Agent littéraire, assistant.e : polyvalence, soutien au quotidien, appuie général
Dans le futur, les leaders seront ceux qui savent donner le pouvoir aux autres.

Bill Gates

Découvrez mes prestations

Pour vous soutenir dans l’autoédition

Maintenant que vous savez de quoi déléguer et à qui. Il vous reste à vous préparer pour cette collaboration.

Comment gérer ce partenariat ?

Déléguer peut parfois faire peur car vous prenez un risque, certes modéré mais tout de même présent, en vous délestant de certaines responsabilités. N’hésitez pas à confier vos doutes au professionnel que vous avez choisi. Après tout, c’est son métier et il saura vous rassurer sur ses facultés à exécuter ce que vous lui confierez.

La confiance, nous en avons déjà parlé et j’y reviens car c’est primordial. Vous devez avoir confiance en ce collaborateur. Cela peut prendre du temps, mais la confiance doit commencer à s’installer dès le premier contact. Vous devez vous sentir à l’aise lors de vos échanges.

De là, vous pourrez aisément lui laisser la part d’autonomie nécessaire à la bonne gestion de son travail. En effet, plus vous voudrez contrôler, plus vous perdrez du temps et plus vous entraverez le travail de votre partenaire. C’est un travail d’équipe, chacun son rôle. Et puis, c’est son métier ! Alors laissez lui mettre en place ses méthodes. 😉

Des mains qui se serrent et s’entrecroisent pour se soutenir

Une vidéo pour en savoir plus...

Dans cette vidéo, Anaïs W. m’interroge sur l’importance de déléguer en tant qu’auteur. 

Lire la vidéo

Rendez-vous sur  le site internet d’Anaïs W. pour retrouver tous ses conseils ! 

Le meilleur moyen d’établir une relation de confiance est de veiller à bien communiquer avec votre collaborateur.

L’importance de la communication dans la délégation

Comme dans tout travail d’équipe, la communication est essentielle pour atteindre les objectifs fixés et travailler dans de bonnes conditions.

Définissez avec le professionnel choisi vos moyens de communication. Est-ce par téléphone, email, Messenger, WatsApp, autres logiciels de travail d’équipe ? Comment allez-vous échanger vos données et les informations factuelles à ne pas oublier ?

Les autres étapes de l'autoédition

Découvrez mes conseils et mes astuces dans les autres articles dédiés à lautoédition !

Dans mon travail, je définis dès le début avec les auteurs le meilleur moyen de communiquer. Je m’adapte à eux et je propose des solutions arrangeantes.

Mes préférences se portent sur les outils suivants

  • Trello (déf + lien) : permets de regrouper et organiser toutes les informations, les missions ainsi que les délais. Chacun sait ce qu’il a à faire et, ou en est l’autre. Et puis, cela permet de ne rien oublier grâce aux rappels.
  • Les outils google : doc/sheet
  • J’apprécie les échanges sur Messenger pour un contact moins factuel. Demander des nouvelles, une information rapide, alerter, partager…
  • Pour tout ce qui est officiel et cadré, je préfère les emails, notamment lors du récapitulatif mensuel et l’envoie de la facture.

Très bien, votre collaboration prend forme. Mais des questions trottent encore et je vais y répondre.

Vous avez toujours tout géré tout seul, alors comment effectuer ce changement en toute sérénité ?

Si votre collaborateur doit entrer en contact avec certains de vos partenaires (libraires, autres collaborateurs, imprimeur…), celui-ci doit se présenter et expliquer son rôle auprès de vous.

Il communiquera avec vous sur l’avancée de son travail et les résultats obtenus. Il se charge de l’exécution alors, lâchez prise et mettez-vous au travail ! Maintenant que vous vous êtes libéré de tout ce qui encombrait votre esprit, il serait dommage de vous préoccuper pour le travail d’un autre. 😊

Vous ressentez tout de même un besoin d’être rassuré ? C’est naturel.

Afin de savoir comment vous vous sentirez en déléguant vos activités, je vous invite à lire ce qu’en pensent des auteurs qui, comme vous, s’impliquent dans leur passion. Leur témoignage suite à notre collaboration vous donneront un indice sur l’état d’esprit de ce partenariat. Rendez-vous sur la page témoignages !

Déléguer vos activités d’auteur à un tiers, comment ça marche ?

Au début, il vaut mieux procéder étape par étape. Déléguer une mission puis une seconde. Lorsque vous aurez appris à vous connaître, notamment concernant le mode de fonctionnement et les méthodes de communication qui fonctionnent bien, vous pourrez aisément confier davantage de missions et de responsabilité à votre collaborateur. C’est ainsi que se forme votre équipe.

Une fois les bases posées, réfléchissez à moyen terme : que pouvez-vous confier de plus ? Vous verrez, une fois que vous aurez gouté à la tranquillité d’esprit, vous ne pourrez plus vous en passer et en voudrez plus encore !

Et puis, il est essentiel de faire un point régulier et en cas de doute ou d’incompréhension d’une ou des parties. Je le répète, n’hésitez pas à échanger avec votre équipe et à lui faire confiance !

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour soulager votre esprit de ce qui l’encombre et vous empêche d’avancer sur ce qui importe vraiment : l’écriture, la stratégie, vos lecteurs… mais aussi vote vie, vos loisirs, votre famille et vous-même.

Des questions ? Envie d’en savoir plus sur l’aide que je peux vous apporter ?

Parlons-en lors d’un entretien téléphonique. 

Je vous souhaite de réussir et de vous lancer dans la délégation. 

Belle journée !

Emilie

 

Ma photo de profil Emilie Varrier

À propos d'Emilie Varrier

Je suis travailleuse indépendante et j’exerce depuis mon domicile grâce aux outils merveilleux que nous offrent internet et le téléphone. Je soutiens les auteurs dans leurs activités liées à l’autoédition. Nous avançons ensemble afin d’atteindre le même objectif : la réussite de leurs projets ! 

Faisons plus ample connaissance

4 commentaires sur “Déléguer vos activités d’auteur”

  1. Retour de ping : Finaliser son manuscrit pour l’autoéditer - Assistante administrative

  2. Retour de ping : Créer la couverture de son livre - Assistante administrative

  3. Retour de ping : Publier son livre sur Amazon - Assistante administrative

  4. Retour de ping : Mettre en page et en forme son manuscrit pour l’autoéditer - Assistante administrative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *